Perspectives 2018 : 3 questions à Corinne Lepage

environmental

La Rédaction Analyses Experts : Taxe carbone, véhicules propres, nucléaire : quel regard portez-vous sur les objectifs du nouveau Plan climat ?
Corinne Lepage :
Le nouveau Plan climat reprend le programme environnement du candidat Emmanuel Macron sans apporter d’innovation particulière. Il est cohérent et ambitieux, voire très ambitieux en particulier sur le mix énergétique. En effet, s’agissant des véhicules propres, les changements technologiques feront leur œuvre et d’autres pays ont fixé à 2030 la disparition des véhicules à essence et diesel. La taxe carbone va progresser dans la mesure où le prix du carbone est devenu incontournable. En revanche, passer à 50 % de nucléaire dans un pays où la consommation électrique a plutôt tendance à baisser conduit à un changement complet de modèle.

La Rédaction Analyses Experts : Différentes réformes de « simplification » du droit de l’environnement ont été menées récemment (autorisation environnementale unique, étude d’impact) : contribuent-elles à soutenir l’activité économique ?
Corinne Lepage : La simplification du droit en général et du droit de l’environnement en particulier est indispensable. Reste évidemment à savoir dans quel objectif. Il est clair que les réformes récentes facilitent les projets en réduisant considérablement le champ des études d’impact et en concentrant sur une seule autorisation diverses législations. Mais il ne faut pas oublier que le droit de l’environnement n’est pas fait pour soutenir l’activité économique mais pour la permettre dans des conditions respectueuses du long terme, de la préservation des ressources et de la santé humaine.

La Rédaction Analyses Experts : La transition énergétique est en marche dorénavant : quel rôle jouent ou doivent jouer les acteurs et opérateurs territoriaux ?
Corinne Lepage: Dans la transition énergétique, les acteurs et opérateurs jouent un rôle central qui ne va que s’accélérer. Les objectifs très ambitieux qui ont été donnés dans le développement des énergies renouvelables et dans l’efficacité énergétique ne sont tenables que pour autant que les citoyens, les entreprises et les collectivités territoriales soient les acteurs intéressés et actifs de cette transformation. Cela signifie en particulier que l’autoconsommation et les projets d’énergie citoyenne et locale puissent être favorisés et facilités.

Corinne Lepage
Ancienne Ministre de l’Environnement
Avocate Associée, Co Fondatrice
HUGLO LEPAGE ET ASSOCIES

Laisser un commentaire